Cité-Descartes


Champs/Marne (77)

Maître d’ouvrage : EPA Marne
Programme : Cluster du développement durable+logements+espaces publics
Equipe : E. Maillard + Pro-Developpement
Surface : 127 ha
Planning : Livraison 2010
Type : Programmation
Mission : Mandataire: E. Maillard
Réalisée en 2010 pour le compte de l’EPAMarne, cette étude de programmation urbaine porte sur la Cité Descartes, un territoire de 123ha à cheval sur 2 communes (Champs-sur-Marne et Noisy-le-Grand) et 2 départements (77/93). Elle s’inscrit dans le cadre du projet lancé par l’Etat en 2007 de Grand-Paris basé sur la création d’un transport en commun performant reliant entre eux différents pôles économiques et aéroports, projet devenu Grand-Paris-Express en 2013 après avoir fusionné avec l’Arc Express de la Région IDF. Implantée sur le premier tronçon de ce futur réseau de transport (ligne 15) prévue pour 2018 et terminus de la future ligne 11 prolongée, la Cité Descartes a pour ambition d’être la vitrine du cluster Descartes, pôle d’excellence de niveau international axé sur le développement durable. L’enjeu du projet est de faire un quartier perméable et un lieu de mixité fonctionnelle. Il s’agit de favoriser des effets redistributifs au bénéfice du territoire «habité» et du «déjà-là». Il s’agit encore de faire de la Cité Descartes un prototype de la ville durable alors qu’elle se caractérise aujourd’hui par de mauvaises pratiques de mobilités, une faible densité, une consommation très importante de foncier et de grandes disparités fonctionnelles et sociales en matière d’habitat. Enfin, il s’agit de rapprocher les éléments les uns des autres en densifiant les parcelles et passer à un urbanisme de continuités bâties et non de lots.
 
Après analyse du territoire sur le site élargi et des zones stratégiques (réserves A103, ex A199 et A4), nous proposons la création d’un boulevard urbain avec TCSP et l’implantation de 4 équipements structurants : un pôle gare, une vitrine du développement durable  le long de l’A4, un centre culturel sur la Butte Verte et le pôle nautique. Le pôle gare accueille commerces et services structurés autour d’une offre de transport en commun (Grand-Paris-Express / RER A / tramway / bus) et d’une offre d’auto-mobilité (stationnement / Vélib / Autolib) + interaction transport / services / commerces. En s’appuyant sur la valorisation des espaces naturels que sont les parcs urbains et la Marne, une ramification de circulations douces irrigue le site. Le boulevard urbain assure la densité nécessaire à la viabilité du projet avec logements aux étages et commerce à RDC. Il est également proposé de développer des résidences spécialisées dans l’accueil temporaire pour les étudiants, les étrangers, les cadres, les chercheurs avec services adaptés à cette population. Les activités développées sur le boulevard sont des sièges sociaux, de l’immobilier en blanc, des pépinières pour start-up, des locaux pour PME car elles jouent un rôle important dans un cluster et sont souvent mal armées pour s’installer quand elles ont dépassé le stade de "germe". 
 
Enfin, le projet propose d’associer une politique volontaire de valorisation du patrimoine bâti (châteaux, architecture industrielle, architecture contemporaine) avec de nouveaux usages (festivals du développement durable, évènements artistiques liés aux recherches scientifiques…). Assurer ainsi la notoriété du territoire, voir développer un label, est primordial pour attirer la population de chercheurs, étudiants et actif, qui à leur tour, participeront à la renommée du lieu par leur potentiel créatif.
 


Agence Prinvault Architectes / 27 rue David d’Angers / 75019 Paris / / Tél : +33 (0)1 42 06 05 21