Salle d'évolution sportive


La Mailleraye-sur-Seine (76)

Maître d’ouvrage : Com-Com Caux Vallée de Seine
Programme : Salle d'évolution sportive + vestiaires pour football
Equipe : Echos + Cayla + Sicre + Ayda + AtelierLD
Budget : 2.13 M€
Surface : 1.756 m²
Planning : Livraison 2016
Type : Neuf
Mission : Mandataire (Base + HQE)
Autre : THPE®
Livrée en 2016, ce projet de construction d?une salle d?évolution sportive vient compléter les installations sportives existantes de La Mailleraye-sur-Seine (76), commune rurale de 2000 habitants, située entre Le Havre et Rouen. La salle s?implante à l?extérieur du centre-bourg sur une vaste parcelle rectangulaire d?1,5ha au sommet d?un mont culminant à 15m au-dessus des vallées environnantes. Un écran végétal borde la parcelle sur les 2 grands cotés, de sorte que les deux petits cotés offrent de larges cadrages sur l?horizon, à l?est sur le village de Notre-Dame-de-Bliquetuit et sur la vallée de Seine, à l?ouest, sur la vallée du Petit Wuy. La salle s?implante au plus près d?une des grandes limites latérales afin d?obstruer au minimum cette grande percée visuelle.
 
Financé par la Communauté de Communes Caux-Vallée-de-Seine, cet équipement mutualise pour les besoins scolaires et associatifs de 4 communes. En cours d?étude, une des quatre communes évoque son besoin de construire de nouveaux vestiaires pour les terrains de football limitrophes. Nous proposons alors de mutualiser les 2 opérations pour à la fois réduire les coûts de construction et permettre un classement plus intéressant de chaque équipement (régional au lieu de départemental et national au lieu de régional). Caux-Vallée-de-Seine accepte et la commune finance le complément (gagnant/gagnant).
 
Planter un bâtiment de 10m de haut dans un paysage rural n?est pas un acte neutre, en particulier lorsque le site est intégré au Parc-Naturel-Régional-des-Boucles-de-Seine-Normande. Nous proposons une opération de camouflage en sélectionnant 3 couleurs dominantes dans les toiles d?Eugène Boudin, un peintre impressionniste grand amateur de cieux normands. Ces 3 couleurs deviennent alors teintes de référence pour le laquage des bardages métalliques. Enfin, comment donner à cet équipement une silhouette attrayante pour le jeune public ? Le projet s?inspire des formes logotypiques d?icônes numériques vintage (Space Invader) dont l?aspect crénelé issu de la basse résolution s?adapte parfaitement aux principes d?éclairage zénithal retenu pour cet équipement.  

Crédit photos: Martin Argyroglo



Agence Prinvault Architectes / 27 rue David d’Angers / 75019 Paris / / Tél : +33 (0)1 42 06 05 21